Blog de voyages en Inde

Une carte postale de l’Inde – Le départ (intro)

Après des mois à attendre pour voyager en Inde, j’ai enfin pu retourner sur la terre que j’aime tant. Il s’est passé tant de choses que je n’ai pu vous faire partager ce voyage en direct. Qu’à cela ne tienne, on va faire ” comme si ” : je vais vous faire entrer dans mes pas, presque au jour le jour.

Dans ce blog, je partage mon expérience, mes ressentis, mes aussi mes bons plans et conseils, comme on le ferait autour d’une table, pour vous faciliter votre prochain voyage !

Alors bienvenue dans mon blog de voyage en Inde ! Deux fois par semaine, je posterai de nouvelles aventures, je vous ferai visiter plusieurs villes en Inde, avec moi. Je vous présenterai mes amis et partagerai mes bons plans.

Je suis déjà allée plusieurs fois en Inde, je connais assez bien le sud, j’y ai même habité quelques mois. Je vous raconterai ça au fur et à mesure.

Pour d’autres conseils avant de voyager en Inde, lisez nos articles !

Venez régulièrement dans cette rubrique blog de voyage en Inde pour lire la suite de mes aventures !

Départ pour l’Inde

Lundi 28 mars, mon vol part de Charles De Gaulle à 11h25. Je n’ai pas eu trop le choix. Les bulles aériennes étant restreintes lors de ma réservation, il y a 15 jours. Les bulles aériennes, ce sont des exceptions aux restrictions de vols commerciaux entre la France et l’Inde, pendant la crise sanitaire. Pour ceux qui se demandent combien coûte un voyage en Inde, vous allez peut-être être surpris : il y a des vols aller-retour pour l’Inde à moins de 500 euros. J’en avais même trouvé à moins de 400 euros, pour un départ de Paris ou Madrid, mais avec ces histoires de bulles aériennes, il y avait moins de concurrence, donc les prix avaient un peu augmenté, et surtout il y avait moins de flexibilité. Mais sachez que les restrictions se lèvent peu à peu.

Vue de la passerelle qui mène à l'avion

Me voilà donc à l’aéroport. Je serais enfin à Mumbai demain matin. Ce n’est pas que le voyage soit si long, mais il y a 3h30 (ou 4h30 en été) de décalage. Puis j’ai quelques heures d’attente en transit à Ryaad. Je les passe surtout à chercher un free wifi, supposé être accessible à l’aéroport. Ça, c’est la théorie, qui est toujours bien différente de la pratique en voyage !

OMG, suis-je complètement geekée ? Je me sens perdue sans accès à mon téléphone, à mes amis.

Pour vous qui lisez ces lignes et cherchez des conseils pour voyager seul en Inde, je vais vous en partager plusieurs, au fil du blog. Le premier est : vivez votre aventure en vous adaptant, avec le sourire, ouvert à ce qu’il se passe ! Rien ne se passera comme prévu, et ce n’est pas plus mal !

Je vous délivre mes bons plans au titre de l’association et de mon expérience personnelle, sachez que je ne suis affiliée à aucune enseigne commerciale !

À ce sujet, avant de partir, je peux vous donner quelques tips : outre l’aspect sanitaire pour lequel vous retrouvez tous nos conseils sanitaires pour partir en Inde ici (article à venir), il est prudent d’anticiper d’avoir une ligne téléphonique et une carte bancaire pour voyager.

Avoir une ligne téléphonique en Inde

Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de votre opérateur pour connaître les coûts des appels à l’étranger. Mais si vous partez pour au moins deux semaines, il est intéressant d’avoir une carte sim Indienne. Le gros avantage est d’avoir internet en illimité autant pour les réservations des trajets, trouver des endroits où dormir, que pour des appels via whatsapp. Tout le monde l’utilise ici, même les hôteliers et commerçants), et ça ne coûte presque rien. Pour environ 5 euros pour le mois, vous bénéficiez des sms illimités, d’un nombre suffisant d’appel sur la ligne de l’opérateur et de pas mal de gigas d’internet. Attention toutefois à ce que votre téléphone soit débloqué pour tous les opérateurs. Si ce n’est pas le cas et que vous n’êtes plus dans la période d’engagement, vous pouvez facilement le débloquer, en récupérant un code sur internet.

Pour acheter votre sim Indienne, sur place, repérez une boutique de l’enseigne. Attention, choisissez une vraie boutique, pas un revendeur pour qui ça sera plus difficile. Je n’ai pas d’actions, mais au printemps 2022, je vous conseille d’aller plutôt chez Airtel : le réseau fonctionne bien dans toute l’Inde, ce qui n’est pas forcement le cas des petits opérateurs. Vodaphone, autre opérateur qui fonctionne bien, était aux dernières nouvelles en procès et risquait de fermer. Il y a plusieurs Airtel stores partout dans le pays. Si vous êtes, comme beaucoup de backpackers à Mumbai dans Bandra, vous en trouverez une facilement pas loin de la gare de Bandra, à l’intersection de Hill road. Prenez votre passeport et votre visa : ils vous seront demandés pour ouvrir une ligne prépayée indienne spéciale pour les touristes. Elle sera activée sous les deux heures.

Photo d'une peluche installée dans un avion
Haaa ! Je suis bien installé dans l’avion !

Une carte bancaire sans frais de retraits à l’étranger

Renseignez-vous aussi en amont sur les frais des paiements et retraits effectués avec votre carte. En effet, ça peut vite coûter cher ! La carte Max permet, même sur sa formule gratuite, de retirer de l’argent en Inde sans frais bancaires. Prenez garde, quand même, certains distributeurs appliquent des frais, mais ils préviennent avant, et ces frais ajouteraient à ceux de votre carte si votre banque en applique ! Bon à savoir aussi, vous ne pourrez retirer à chaque fois que 10 000 roupies (environ 120 euros) maximum lors de votre passage au ATM (c’est comme cela que ça s’appelle, si vous cherchez un distributeur ! ) Raison de plus pour prendre l’une de ces cartes, elles proposent souvent des assurances premium, même sur les formules gratuites.

Le voyage est long, enfin, surtout l’attente à l’aéroport. Dans l’avion, j’essaye de dormir et je regarde les films Bollywood. Dans le prochain épisode, je vous raconte mon arrivée à Mumbai (Bombay) et mes retrouvailles avec Amrit !

Aéroport international de Mumbai
Aéroport international de Mumbai

Phir milenge !

Aller à l’épisode 1 : L’arrivée à Mumbai

Leave a Reply

Your email address will not be published.